Le fameux fromage

Le Pont-l’Évêque est un fromage à pâte molle, fabriqué avec du lait de vache fraîchement trait (donc non acide). Trois litres de lait de vache sont nécessaires à sa fabrication. Ce lait est chauffé à une température ne dépassant pas 40° C et est additionné de présure : on obtient une pâte molle, ni cuite, ni pressée. Le Pont-l’Évêque n’est salé qu’au bout de quelques jours.

De très vieux textes en font mention, il s’appelait « Angelot » au Moyen-Age puis « Augelot» aux XVII-XVIIIe siècles. Son nom actuel lui est attribué seulement au XIXe siècle, du nom de la ville de Pont-l’Evêque. Depuis 1976, le pont-l’evêque a le label « Appellation d’Origine Protégée ». Un concours national a lieu au mois de mai, chaque année à Pont-l’Évêque. En 1984, est née du mariage des vins du Fronsadais (région de Libourne) et du fromage de Pont-l’Évêque, une confrérie chargée de sa défense et de sa promotion.